qg pour certadhil 3 Index du Forum
 
 
 
qg pour certadhil 3 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    qg pour certadhil 3 Index du Forum -> Role Play -> RP personnel.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 11:51 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

Les grandes portes de la forteresse s'étaient ouvertes pour laisser passer Lauralessé et les siens. Des armes avaient été distribuées au passage au cas où. Le Dragon Noir-Feu fermait la marche, protégeant ainsi la fuite du peuple du cristal. La longue file des rescapés s'étendait maintenant le long de la piste descendant vers l'avant poste romain.

Lancwen se demandait encore comment leur plan avait pu rater ainsi. Quelque chose avait mal tourné, la porte n'avait pas rompu le lien avec l'autre monde quand elle aurait du le faire et que plus aucune énergie ne venait l'alimenter.
Autour de la vampire, des soldats se pressaient, formant des rangées avec précision, indiquant que les hommes étaient rompus à la guerre. Pour la plupart vétérans de plusieurs campagnes, ils étaient l'élite de l'armée de Sigil. Des nuées de harpies survolaient le dome prêtes à fondre sur les monstres qui sortiraient tôt ou tard de la salle. Le silence se fit bientôt sur la place, seuls les cris stridents des harpies perçaient encore son voile.
Les portes de la barbacane grondèrent en se refermant, suivies du bruit assourdissant de la barre glissant sur les rails le long des battants. Lancwen était décidée à ne rien laisser sortir de la citadelle, ou au moins tout faire pour protéger les Argathis dans leur fuite.
Gaerdem, l'elfe de Yog était à ses cotés et lui murmura :

_ A quoi devons nous nous attendre?
_ Pas la moindre idée. Nous sommes sortis à la suite de Lauralessé et ma garde nous a couvert, l'un deux à fait sceller la porte. Quoique ce soit, ce n'est pas amical et ce ne sera pas seul. Le Sereg Rinn ne s'est pas refermé, nous avons commis une terrible erreur.
_ Comment le fermer?
_ Je n'en sais fichtre rien.
_ On pourrait le mettre à bas?
_ Encore faudrait il pouvoir l'approcher, d'après Cirth, la première créature a en être sortie n'avait pas l'air coopérative.
_ Il faut...

La fin de la phrase de l'elfe fut couverte par l'explosion de la porte. Des éclats volèrent en tous sens sans aucun prémices, fauchant au hasard les troupes de Lancwen.
La vampire hurla par dessus le vacarme :

_ Préparez vous! Pour Sigil!

Le hurlement qui suivit n'avait rien d'humain, il glaçait le sang jusqu'aux tréfonds de l'être. Un soldat pris d'horreur voulut quitter les rangs, son lieutenant le décapita sur le champ. Ici seule la mort attendrait les hommes présents. Puis alors que la poussière retombait, les premiers adversaires apparurent, espèces de grands loups aux membres allongés, une volée de flèches les accueillit, suivie d'une autre et encore d'une autre. A chaque volée, une nouvelle rangée de loups apparaissait pour être abattue. Lancwen gardait espoir jusqu'au moment ou les premiers loups commencèrent à se relever, elle sut alors que le combat au corps à corps serait inévitable...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Nov - 11:51 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 11:51 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

Le combat faisait rage, il s'était étendu jusqu'à la barbacane, comme une traînée de poudre de la M&W Corp. L'attaque se concentrait d'ailleurs dans cette direction, les troupes d'élite de Sigil faisant payer chèrement chaque pouce cédé aux assaillants. L'arrivée de spectres fit basculer le combat, les rangs des troupes humaines de Lancwen se parsemant au fur et à mesure que l'horreur s'insinuait dans leur esprit. La forteresse pouvait tenir un long siège mais elle n'était pas prévue pour retenir des monstres à l'intérieur.
Lancwen sut que la porte était elle aussi perdue lorsqu'elle vit apparaitre une sorte de monstre longiligne, de près de 4 mètres de haut, tenant un grand hachoir dans sa main droite. Son unique oeil se baladait en tout sens au bout d'un tentacule grotesque, sa bouche semblait avoir été cousue au niveau des lèvres et ses oreilles tranchées, les flèches ne perçaient pas sa peau craquelée, une aura de terreur l'entourait rendant les hommes fous ou incapables de réagir. Lentement la créature traversa le pont qui enjambait le gouffre séparant la barbacane du reste de la citadelle. Là où la passerelle permettait normalement de juguler le flot des assaillants, le monstre se fraya un chemin parmi ses alliés, n'hésitant pas à dégager les moins attentifs et à les jeter dans le précipice. Au bout du pont, la rangée de boucliers était compacte, prête à subir les assauts des morts vivants qui se déversaient du Sereg Rinn. Mais elle n'était visible par de taille contre le nouvel arrivé, le hachoir faucha le premier rang comme les blés, il trancha dans la seconde comme dans du beurre. Les quelques hommes qui voulurent tenter leur chance et attaquer la créature furent mis en pièce par les loups qui s'engouffrait dans les trous béants créés par le monstre.

Lancwen observait la scène depuis la muraille intérieure, persuadée que rien n'arreterait le flot, la porte cèderait tôt ou tard, la citadelle était perdue, le cercle seul ne pouvait permettre à autant de créatures de franchir le seuil, elle sentait une présence imposante non loin du Rinn.
La vampire se tourna vers Gaerdem, l'elfe se tenait à coté d'elle, l'armure sanguinolente, les traits tirés.

_ Rassemble les hommes, nous nous replions dans les ruines de Kehan Olt.
_ Mais et Noir-Feu, le peuple de Lauralessé?
_ Nous ne pouvons plus rien pour eux, les troupes de la porte retiendront encore quelques minutes cette horde mais il nous faut nous regrouper pour pouvoir contre attaquer. Toute créature a un pouvoir limité, le Sereg Rinn ne restera pas ouvert éternellement et le meneur devra à un moment ou un autre régénérer son énergie. Nous devons espérer que cela soit le cas.
La nouvelle de cette apparition aura tôt fait de se répandre sur Daifen, les espions doivent pulluler dans tous les ports et les villes de ce continent et la destruction de cette citadelle ne passera pas inaperçue. Des seigneurs en quête de gloire ou de profits voudront débarquer sur Certadhil, ils feront une excellente diversion. Allons ne tardons pas ou nous n'aurons plus aucun soldat pour nous accompagner.

En contrebas, l'humanoïde avait atteint la porte insensible au combat qui se déroulait autour de lui, les soldats de Sigil se défendaient avec l'énergie du désespoir contre la marée de loups, goules et autres zombies. La créature lâcha son hachoir et entreprit de pousser la barre qui maintenait la porte fermée. Lentement, elle coulissa démontrant la force gigantesque du monstre. Un peu plus tard, le battant droit s'ouvrait sur le défilé et la plaine au sud, des squelettes, des spectres, toute la panoplie des morts vivants grouillait déjà, s'écoulant lentement sur les terres ocres  qui menaient à la mer.
Au loin, une colonne de survivant luttait pour sa survie...


Revenir en haut
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 11:52 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

Les chauve souris affluaient dans les grottes de Olth. Lancwen et ses troupes y avaient trouvé refuge après leur défaite dans la citadelle du coven. Là, assise sur un trône de pierre, elle réfléchissait à ses actions futures, elle devait s’assurer que la situation n’empirait pas, pour cela, elle avait envoyé des aides à tous les seigneurs qui semblaient vouloir débarquer sur Certadhil, elle avait donné des instructions à sa flotte de guerre pour les laisser passer. Certadhil attirait toutes les convoitises et tous ces seigneurs s'étaient pressés pour en découdre, sans savoir, sans connaitre l'adversaire. La Matriarche n'était pas aussi naïve, tous ces fous fourniraient une distraction, une occupation pour l'entité à l'origine du passage et pendant ce temps, Lancwen l'étudierait pour trouver un faille. Mais avant cela, elle devait s'assurer de quelques soutiens et que les nouveaux seigneurs ne resteraient pas une fois leur croisade achevée.

Revenir en haut
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 16:55 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

_ Ma Dame, les hommes sont épuisés...
_ Croyez vous vraiment que nous avons le loisir de nous reposer?
_ Mais ils creusent depuis des jours. Ils ne savent pas ce qu'ils cherchent et ils n'ont pas eu une minute de repos depuis la bataille du coven.
_ J'en suis consciente mais le temps est compté, notre ennemi ne se laissera pas distraire très longtemps par les seigneurs qui viennent de débarquer. Lorsque ses troupes se tourneront de nouveau contre nous, nous devons avoir du répondant et ce ne sera le cas que si nous trouvons ce que nous sommes venus chercher dans ces tunnels.
_ Si nos hommes ne peuvent utiliser l'artefact que vous cherchez, il ne servira à rien.
_ Tu as raison, une nouvelle fois, mon cher Gaerdem. Fais leur prendre le repos nécessaire. Je te laisse les renes du camp, je dois me rendre chez un vieil ami, le Vénérable Ancien, Dixi de Tormen.
_ Un extrémiste nain?
_ Oui, nous sommes finalement très similaire lui et moi et nous pourrons sans problème arriver à un accord de coopération. Et puis le nain ca creuse bien...
_ Autre chose Dame Lancwen, les primotaures à notre service, ils supportent mal d'être enfermés sous terre.
_ Ca ne durera pas longtemps, nous pourrons bientôt nous montrer mais pour cela il faut trouver le pilier sombre, je compte sur toi.
_ Il sera fait selon votre désir.
_ Bien, je vous laisse maintenant, j'ai de la route pour rejoindre les nains. N'oubliez pas de refermer le tunnel derrière moi, il ne faut pas qu'il y est de traces.

Quelques heures plus tard la vampire regardait la plaine en contrebas, loin au sud s'élevaient les hautes montagnes qui abritaient sa citadelle occupée. Elle relut une nouvelle fois le rapport de son observateur et posa son regard sur le pic rocheux loin sur sa gauche, à l'est près de la cote. Ainsi le zeppelin nain avait du se poser dans cette région. La Matriarche se lança dans la pente, bien décidée à trouver le EN.


Revenir en haut
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 17:01 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

Gaerdem avait rejoint son point d’observation pour la nuit, le pic enneigé donnait un panorama splendide sur une bonne partie du continent, seules les montagnes au sud bloquaient la vue sur les terres dans leur prolongement. L’elfe, emmitouflé dans une peau de bête pour se protéger des bourrasques de vent et de cristaux de glace tourna son attention vers le camp le plus proche, celui du démon Brantröocq, il espérait ne pas voir les portes s’ouvrir pour déverser leur flot de créatures assoiffées de sang. Son espoir fut hélas vite déçu, une colonne de troupes quitta la citadelle, pour très vite se séparer en deux, l’une prenant la direction du sud-ouest, l’autre celle du col de Tch’miz. Les épaules du vieil elfe s’affaissèrent, il n’avait aucun moyen de prévenir les autres seigneurs de l’attaque. Il devait trouver un moyen de leur donner du temps. Il tourna la tête vers l’Est, cherchant à apercevoir sa maitresse, sachant pourtant pertinemment qu’il ne pourrait pas la trouver. Gaerdem rebroussa chemin, empruntant une corniche à l’aspect instable et se faufilant dans un boyau juste assez large pour ses épaules. Intérieurement, il se dit que le Rat maintenant, c’était lui. De retour dans la salle principale, il fit envoyer une chauve souris à Cirth au port de Keanor. Sa décision était prise, son plan était défini, il gagnerait le temps nécessaire...
 
Quelques jours plus tard, deux goélettes s’approchaient des récifs lentement, délicatement, évitant avec agilité les rocs effilés qui pourraient mettre en péril les embarcations au moindre frottement contre la coque.
Au bout d’un temps interminable, les deux bateaux jetèrent l’ancre au pied de hautes falaises d’où pendait une espèce de monte charge, l’outil avait déjà du voir de nombreuses campagnes, son état était au mieux suspect.
Affrontant les embruns, Gardem attendait d’être rejoint par le capitaine de l’un des vaisseaux.
Criant par-dessus le bruit du ressac, il héla le marin.
_ Alors ? Qu’avez vous dans vos cales ?
_ Du ravitaillement pour vos troupes et les caisses que vous avez demandées. Sir Cirth vous envoie aussi quelques hommes.
Le capitaine tendit une chemise de cuir contenant des documents à l’elfe.
_ Voici les dernières nouvelles, elles ne sont pas réjouissantes à ce que je sais.
Le guerrier ne put qu’acquiescer, seul le temps pourrait les aider maintenant.
_ Bien faîtes débarquer tout ça, vous repartirez avec nos blessés et vous remercierez Cirth de son aide pour moi.
_ Aye !
 
L'elfe de Yog tourna les talons pour remonter à l'échelle de corde qui pendait le long de la falaise...


Revenir en haut
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 17:06 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

suite de http://certadhil3.xooit.fr/t57-Certadhil-III-Le-Codex-Mantis.htm#p1082


La personne assise sur le trône releva la tête, ses deux yeux croisèrent le regard du nain.
_ Vénérable Ancien, Ma Maitresse Dame Lancwen est partie vous rejoindre voilà quelques jours. Vous avez du vous croiser sur la route. Je vais faire envoyer une chauve souris pour la prévenir, je pense même qu'elle doit déjà être sur le trajet de retour vu votre vitesse, sans offense bien sur pour vos petites personnes. Mon nom est Gaerdem, je suis le bras droit de la Matriarche, je m'occupe de son camp de fortune en attendant son retour. (à continuer)


Revenir en haut
Lancwen de Sigil


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 68
Localisation: Certadhil

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 08:35 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

C’était sous les yeux inquisiteurs des badauds que les troupes portant le tabard de la famille Sigil chargeaient des bateaux sur le quai du port de Keanor, vivres, matériel, armes, meubles parfois finissaient dans les cales des navires à l’arbre et à la dague.
Les pavillons claquaient dans le vent chaud, porteur de sable, qui venait de la plaine au Nord. Les matelots formaient un ballet incessant entre les docks et les ponts des navires. Des troupes d’hommes en armes s’étaient regroupés en sections avec leur équipement pour attendre un embarquement sûrement imminent.
L’elfe d’Arvandor examinait une liste lorsque son second vint lui faire son rapport.
_ Sir, les préparatifs vont bon train, la flotte sera prête à appareiller pour la prochaine lune.
_ Parfait, nous sommes dans les temps, continuez.
_ A vos ordres !
Le soldat calqua des talons, fit demi-tour d’un geste maîtrisé et retourna sur les quais encombrés.
Cirth se gratta le derrière du crâne, il avait du mal à comprendre pourquoi Lancwen lui avait donné cet ordre, il repensa au message qu’il avait reçu dans la nuit.
 
« Cirth,
Notre temps sur cette terre approche de son terme, j'ai eu accès au codex mantis de Dixi de Tormen et j’ai par son biais entrevu le futur, mon futur. Nous devons rassembler nos forces sur Fleuridhil, nous préparer à combattre pour le moment où, fatalement, les seigneurs de Certadhil tomberont. Vois-tu, mon cher Cirth, j’ai vu le triangle rouge s’abattre sur nous, son envoyé va bientôt poser le pied ici et tous trembleront, les démons comme les paladins. Vivre un temps de plus est devenu plus important que combattre pour récupérer quelques biens perdus, quelques terres ou jadis mes hommes ont versé leur sang. Ce sanctuaire n’en est plus un, il est souillé au-delà de notre capacité à le préserver.
Cirth, exécute mes ordres à la lettre. Toutes nos troupes doivent quitter Certadhil, emmène tout ce que tu peux, vivres, armes, archives. Mets le feu à ce que tu ne pourras pas emporter. Le port ne doit plus pouvoir accueillir qui que ce soit, chasse les réfugiés par la force s’il le faut, détruit les pontons, les ateliers, les baraquements, ne laisse rien debout pas même la palissade, les autres feront bien ce qu’ils voudront des débris.
 
Je te retrouverai au large avec mes dernières troupes la nuit suivant la haute lune.
 
Que la Lune te soit propice.
 
Lancwen de Sigil. »
 
Bien sur Cirth avait gardé pour lui tous ces ordres, il ne pouvait se résoudre à détruire cette ville, ni à mettre sur la route des civils dont les armées ennemies ne feraient qu’une bouchée. Il avait donc décidé de plier bagage et de détruire les bâtiments appartenant à la milice, les murailles seraient épargnées ainsi que les quartiers marchands, tout le camp militaire annexé à la ville ainsi que les pontons pour la flotte de guerre seraient détruits, le reste serait laissé aux habitants pour leur donner une chance, une petite chance.


A la Lune montante, les flammes s'élevaient hautes dans le ciel de Certadhil tandis que les bateaux de la flotte de Sigil s'éloignaient lentement vers le large. Le brasier engloutissait les vestiges de la puissance de la Matriarche sur Certadhil.

Jamais Cirth n'aurait avoué, il aurait prétexté le vent chargé d'embruns et de cendre, ou une autre excuse, mais en ce jour, il pleurait...


Dernière édition par Lancwen de Sigil le Jeu 25 Nov - 10:47 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Terfanae De Caledon


Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2010
Messages: 18

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 10:21 (2010)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre Répondre en citant

Au loin, les navires hissant haut les couleurs de Caledon s'avancaient sur l'océan, lentement....
Terfanae observait au loin les navires de Sigil, le coeur serré, et une certaine rage s'ancrait en elle...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:09 (2018)    Sujet du message: Certadhil 3 : Récits de Lancwen la Pourpre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    qg pour certadhil 3 Index du Forum -> Role Play -> RP personnel. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com